Le jeûne thérapeutique : Quel est le principe ?

Pourquoi le fait d’arrêter de manger modifie l’état de santé ?

Nous savons qu’un stress modéré au sein de l’organisme provoque une réaction cellulaire de renforcement afin de s’adapter. C’est le principe d’hormèse.

Le jeûne déclenche ce principe d’hormèse, ce qui augmente le niveau d’une famille de protéines appelées : protéines de choc thermique Ou HSP (heat shock proteins). Les HSP font partie des protéines dites « chaperons » qui s’associent à d’autres molécules pour les protéger.

Le rôle des HSP est d’empêcher l’accumulation de protéines anormales en les aidant à se structurer correctement afin de retrouver l’homéostasie.

Les HSP jouent donc un rôle important dans :

  • Dans l’entretien d’une bonne santé (prévention)
  • La guérison des maladies aigües, chroniques et dégénératives.

La multiplication des HSP provoquée par le jeûne

  • Renforce les défenses cellulaires,
  • Augmente la longévité des cellules importantes pour l’organisme,
  • Favorise la communication cellulaire,
  • Améliore le métabolisme et le cycle cellulaire,
  • Atténue le stress induisant la mort cellulaire,
  • et réduit les dommages cellulaires et les mutations.

Lorsque l’on cesse de manger l’organisme est alors soumis à un stress modéré qui provoque une stimulation positive.

Cette stimulation induit une réaction de défense, face à une situation perçue comme menaçante. L’organisme doit alors trouver une solution pour survivre et s’adapter… Et guérir.

Mais le jeûne est avant tout une hygiène de vie. Il est préférable de jeûner pour entretenir sa santé que pour guérir.

144 Views0